massage, médiation, bien-être, burnout, dépression, stress, relaxation, détente

Massage Média – Magali Godfroid

Massothérapeute

Massage pour Bébé – Atelier d’Apprentissage

Soit le bienvenu dans ce merveilleux monde, bébé… 👶

Où ?

Stockel (Family Care Center)

Quand ?

Voir les horaires sur la page contact

Comment ?

Bébé en lange et de préférence pas avant la sieste

Tarif ?

45min/40€

→ 3 séances = 110€

Le Massage pour bébé

Massage familiale par excellence, il est un excellente moyen pour le papa de créer un lien durable avec son enfant à la suite de l’accouchement. Pour la maman, il est une façon de renforcer le lien créé pendant la grossesse. C’est également un bon moyen pour les parents souffrant de dépression post-partum de (re)nouer des liens avec leur enfant pour assurer à celui-ci un développement optimal.

  • Stimulation de la circulation sanguine et par conséquent, de l’oxygénation et de l’apport de nutriments dans les cellules. Élément avantageux pour les nouveaux-nés dont les extrémités sont souvent froides du fait que le système circulatoire n’est pas encore totalement fonctionnel.
  • Production d’hormone de croissance favorisée par l’hypophyse.
  • Stimulation du tube digestif favorisant le transit et soulageant les coliques, les diarrhées (Li, Huiwen& Chunhua, 2018) ou la constipation et participant au développement du système immunitaire.
  • Amélioration de l’écoulement de la lymphe et donc de l’évacuation des déchets organiques. Permet également du lutter contre les infections.
  • Stimulation du système nerveux central, permettant le développement du système psycho-moteur de l’enfant et favorisant la régulation du tonus et l’acquisition de la coordination par la suite.
  • Favorise le sommeil par régulation du cycle de veille.

 

  • Stimulation de la libération d’endorphine permettant au bébé de se détendre (possède également des propriétés antalgiques).
  • Favorise la sécurisation de l’enfant.
  • Limite la sécrétion de cortisol et donc les impacts du stress.
  • Renforcement du lien d’attachement.

Ma Vision de la Technique

Je conçois ce massage d’une manière un peu différente comparée aux autres techniques. En effet, je ne masse pas le bébé mais j’apprends aux parents à prendre le temps de masser leur enfant. Pourquoi ? Parce que je ne souhaite pas interférer dans le lien d’attachement (naitreetgrandir.com) qui s’établit entre le bébé et ses parents. Ce lien est essentiel à son bon développement et les techniques, ainsi que le brin de théorie que j’introduis, sont là pour aider les parents à comprendre les différents aspects qui sont en train d’évoluer afin que ceux-ci puisse accompagner au mieux ce développement.

Un parent qui souhaite masser son enfant ne fera jamais “quelque chose de mal” en soi, mon rôle sera de vous expliquer des techniques plus efficaces que d’autres pour soulager les coliques, la poussée des dents, aider à renforcer le système immunitaire et faire de ce moment avec votre bébé, un véritable partage dans la relation.

Pour ma part, je préfère ne pas donner de cours aux parents tant que le bébé n’est pas âgé d’au moins 2 mois. Il est vraiment que le massage peut être indiqué à n’importe quel âge de la vie mais dans les 2 premiers mois suivants la naissance, le développement physiologique de l’enfant est tellement important qu’il ne me semble pas nécessaire d’aller en plus rajouter des éléments à gérer corporellement pour ce nouvel être.

Exception : le massage pour bébé et “toucher thérapeutique” sont particulièrement recommandés pour aider les enfants prématurés à prendre du poids en couveuse. Le massage va également stimuler l’hypophyse, responsable de la sécrétion de l’hormone de croissance, permettant à l’enfant de limiter son “retard” par rapport à un bébé né à terme.

Le(s) Partenaire(s)

École de massothérapie spécialisée dans le domaine du sport + plateforme de référencement des praticiens de la santé.

Thérapeute shiatsushi à Tomberg (Maison du Mieux-Être)

Sartre, “l’Etre et le Néant”, 1943

massage, médiation, bien-être, burnout, dépression, stress, relaxation, détente

[…] Et c’est sans doute parce que le toucher dépasse infiniment le tactile, tout comme le charnel déborde le musculaire, que la main du masseur invite le patient à s’affranchir d’un dysfonctionnement afin de parvenir à caresser le rêve d’une récupération ou même un idéal de guérison. […]

J-P SARTRE

© Massage Média – All rights reserved